S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
21.06.2024 à 11 H 48 • Mis à jour le 21.06.2024 à 11 H 48
Par
EnR

Hydrogène vert: le projet de JV OCP Green Energy-Fortescue arrive au Conseil de la concurrence

Plus de deux mois après l'annonce de la constitution d'une joint-venture entre le Groupe OCP et l'Australien Fortescue d'Andrew Forrest, afin d'investir dans l'hydrogène vert au Maroc, les choses s'accélèrent : le dossier vient d'arriver au Conseil de la concurrence, apprend-on.


Une notification a été faite à l'institution dirigée par Ahmed Rahhou. On y apprend par ailleurs que le groupe phosphatier scellera son alliance avec Fortescue, en passant par sa filiale OCP Green Energy. Comme révélé en primeur par Le Desk, OCP Green Energy est dirigée par Amine Houssaim, vice-président chargé du volet hydrogène vert au sein d'Innov X.


De son côté, le groupe australien utilisera sa structure de droit britannique : Fortescue Future Industries United Kingdom Holdings Limited. L'entreprise commune, s'activant dans la production d'énergie verte, aura plus préciséement pour objet de développer des actifs dédiés à la production d'énergie verte, avec un accent particulier sur la production d'hydrogène et d'ammoniac verts ainsi que sur les engrais verts. La JV s'attachera également au développement industriel en amont et en aval, ainsi qu'aux activités de recherche et développement technologique.


Pour rappel, quatre projets phares ont été identifiés pour concrétiser le partenariat entre le groupe OCP et Fortescue. Le premier est une capacité de production intégrée à grande échelle d’ammoniac vert et d’engrais verts, incluant les énergies renouvelables, la génération d’énergie, l’électrolyse, l’ammonification et la production d’engrais. Le second est la fabrication de technologie et d'équipements verts.


Le troisième projet prend la forme d'un Hub de R&D et de Technologie, situé à proximité de l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) près de Marrakech, pour renforcer la JV, l’écosystème et autres acteurs, avec de la recherche dans les énergies renouvelables, l’hydrogène vert et le traitement des minéraux. Le quatrième et dernier projet est la collaboration de fonds de capital-risque d’entreprise (des « corporate venture capital funds ») pour stimuler l’investissement dans les avancées technologiques clés.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu