En off
Les confidentiels sur les cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
25.09.2018 à 12 H 07 • Mis à jour le 25.09.2018 à 12 H 07
Par
Islam politique

Imams et oulémas recensés et surveillés sur les réseaux sociaux

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques souhaite contrôler la présence sur les réseaux sociaux de ses imams et préposés religieux. Dans une circulaire publiée en début de semaine, le département de Ahmed Taoufiq appelait ses différentes délégations à recenser tous les comptes Facebook, Twitter, Instagram et Google+ des imams du Maroc.


Le but, expliqué dans une mise au point publiée après un début de polémique sur les intentions des Habous, est, en substance, de veiller à ce que ne soient véhiculées que les positions religieuses officielles à travers les comptes personnels des imams.


« Il s’agirait aussi d’éviter toute mauvaise transmission des fondamentaux de l’islam », selon cette même mise au point.


Les imams et préposés religieux ne sont pas les seuls visés par cette mesure de surveillance. Les oulémas, affiliés au conseil supérieur des oulémas, sont également concernés, selon le texte ministériel.


Ce recensement devrait être parachevé avant la fin du mois d’octobre, annonce la même source.

Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu