En off
Les confidentiels sur les cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
31.12.2017 à 19 H 46 • Mis à jour le 31.12.2017 à 19 H 46
Par
Showbiz

Jamel Debbouze arnaqué par son assistante marocaine

Nadia s’est fait passée pour une ancienne du fisc. Elle a pu ainsi dérober à l’humoriste près de 500 000 euros, dont l’essentiel provenait d’une rémunération pour une publicité de Maroc Telecom

L’affaire remonte à plusieurs années, mais BFM TV en décrit aujourd’hui le menu détail jusqu’ici tenu secret. L’histoire relayée par Yabiladi, raconte comment Nadia, une ex-caissière chez McDonald’s d’origine marocaine, a réussi au début dès 1999 à convaincre l’humoriste de gérer les comptes de sa boite de production, Kissman Prod, prétendant d’une première expérience dans le fisc.


Celle-ci commence très vite à imiter sa signature auprès des banques, fabrique une fausse procuration, ouvre des comptes avec le passeport périmé de l’artiste et intercepte ses courriers bancaires..


Grâce à ce stratagème, elle détourne ainsi 466 672 euros en six mois, dont 380 000 reçus pour une campagne publicitaire de Maroc Telecom, avant de disparaître dans la nature. Jamel la poursuit en justice. Elle se présente alors en golfeuse professionnelle et gérante d’un magasin de bricolage à Tanger…Elle affirme enfin qu’il s’agissait de commissions perçues pour divers contrats en tant qu’agent de la star, notamment lors de l’acquisition d’un riad à Marrakech pour 750 000 euros.


Entretemps, Nadia avait tout dépensé. On retrouve ainsi la trace de ses voyages somptuaires à New York ou au Palmeraie Golf Palace de Marrakech.


La secrétaire indélicate sera finalement condamnée à de la prison en sursis en 2007 puis en 2010 et ne remboursera jamais la quarantaine de chèques qu’elle a établis pour son propre compte, notamment pour se payer une Mercedes et un appartement, toujours à Marrakech…

Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu