En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
30.09.2021 à 13 H 36 • Mis à jour le 30.09.2021 à 13 H 37
Par
Polémique

L’éditeur Abdelkader Retnani met en demeure le polémiste Eric Zemmour

Le fondateur de la maison d'édition casablancaise La Croisée des Chemins estime que l'utilisation de la même dénomination par le polémiste français pour la promotion de son dernier livre « pourrait lui porter préjudice »

Selon nos informations, l’éditeur Abdelkader Retnani, fondateur de la maison d’édition casablancaise La Croisée des Chemins, a contacté le polémiste français Eric Zemmour, pour le sommer de cesser d’utiliser la dénomination Croisée des Chemins pour son nouveau site web créé à l’occasion de la promotion de son nouveau livre La France n’a pas dit son dernier mot.


Pour l’éditeur marocain, « les positions et la posture de cette personne dans le débat politique actuel en France […] pourraient porter préjudice à [sa] maison d’édition ». Retnani a, à travers son avocat au barreau de Paris, Maître Hubert Seillan, demandé à Eric Zemmour de « cesser cette utilisation », face à « un risque très élevé d’amalgame ».


Interrogé par Le Desk, Abdelkader Retnani reconnaît ne pas avoir déposé de marque commerciale ni de brevet au nom de sa maison d’éditions en France, mais explique que « l’ancienneté des Editions La Croisée des Chemins, la qualité des milliers d’ouvrages diffusés en Europe, en Afrique et dans la francophonie, lui confèrent une notoriété suffisante pour que des confusions s’établissent dans l’esprit du public ».


« Ses engagements philosophiques [de la maison d’édition La Croisée des chemins, ndlr] sur les thèmes de la liberté religieuse, d’une interprétation contextuelle des écritures, sur les libertés fondamentales et notamment pour les femmes, sur le ‘vivre ensemble’ et la tolérance, sont si fortement opposés aux vôtres qu’elle considère que votre choix correspond à une usurpation », lit-on sur la lettre envoyée par Me Seillan à Eric Zemmour, datée du 28 septembre dernier.


« Pour l’instant, mon avocat laisse à Eric Zemmour un délai de quelques jours pour accéder à notre requête. Dans le cas contraire, il portera plainte devant les tribunaux », nous confie Abdelkader Retnani.


Contacté par nos soins, le chargé des relations presse d’Eric Zemmour, Olivier Ubéda, affirme « ne pas avoir entendu parler de cela ».

 

Publié à compte d’auteur, le livre d’Eric Zemmour, qui briguerait la présidence de la République française en 2022, a atteint des records de vente en France. Selon le magazine d’extrême-droite Valeurs actuelles, l’ouvrage s’est déjà écoulé à 131 000 exemplaires depuis sa sortie, le 16 septembre dernier.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu