En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
11.03.2021 à 17 H 52 • Mis à jour le 11.03.2021 à 18 H 01
Par
Litige

Affaire OCP vs. Mosaic : l’ITC américain conclut à un « préjudice »

Le groupe OCP qui attend donc les arguments détaillés de l’ITC pour début avril ne compte pas pour autant quitter le marché américain.

Dans l’affaire qui oppose le groupe OCP à son rival Mosaic autour de l’approvisionnement du marché américain en engrais phosphatés, l’International Trade Commission (ITC) a rendu ce jour sa décision qui aura pour conséquence l’application de droits compensateurs de 19,97 % sur les importations d’engrais phosphatés en provenance du Maroc, apprend Le Desk de source autorisée au sein du groupe OCP. L’ITC a donc conclu à un « préjudice » (injury) en faveur de Mosaic.


Alors que Mosaic avait demandé dans sa requête d’appliquer des droits compensateurs de 70 %, le Département américain du commerce avait fini par fixer un taux de 19,97 %, dont 18,42 correspondant aux « mining rights ». Une décision de la part de la Commission Américaine du Commerce International (ITC) était donc attendue pour ce 11 mars.


« Cette décision intervient en dépit des arguments présentés par le Groupe OCP sur l’absence de fondements à l’imposition de ces droits, et des nombreuses voix importantes qui se sont opposées à la requête de Mosaic dans le secteur agricole –  distributeurs, associations et coopératives –  ainsi que des élus des deux chambres », poursuit-elle.


Les détails de cette décision sont attendus pour début avril prochain.


Le groupe OCP qui attend donc les arguments détaillés de l’ITC ne compte pas pour autant quitter le marché américain. « Malgré cette décision, OCP a conscience des défis d’approvisionnement auxquels les fermiers américains font face et est déterminé à continuer de les servir. Le Groupe examinera les options les plus appropriées dans ce sens », est-il ajouté.


Pour rappel, OCP avait obtenu le soutien de 17 sénateurs et de nombreux acteurs et lobbys agricoles dans son bras de fer avec l’Américain Mosaic.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu