En off
Les confidentiels sur les cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
13.10.2017 à 05 H 34 • Mis à jour le 13.10.2017 à 05 H 34
Par
Europarlement

Charles Saint-Prot indésirable lors du colloque sur le Hirak à Bruxelles

Le colloque sur le Hirak rifain de l’eurodéputée française Marie-Christine Vergiat au Parlement européen à Bruxelles, le 9 octobre, a rapidement viré à la foire d’empoigne.


Organisé avec des ONG marocaines (ASDMOH et CMODH) ainsi que le réseau néerlandais Rif Alert, l’événement, centré sur les violations des droits de l’homme dans la répression du mouvement secouant le Rif, a été « ambiancé par Charles Saint-Prot, patron de l’Observatoire d’études géopolitiques (OEG) et très apprécié dans les cercles d’amitié France-Maroc », rapporte Maghreb Confidentiel.


Accompagnant à Bruxelles une délégation de parlementaires du Golfe, il a pris la parole pour dénoncer une « réunion de propagande » appuyée, selon lui, par les sympathisants du Polisario à Bruxelles.


Certains eurodéputés sensibles à la cause du Polisario s’intéressent depuis peu au Rif, rappelle la lettre spécialisée qui rapporte que Marie-Christine Vergiat a rapidement –  et fermement –  invité Charles Saint-Prot à quitter la salle.

Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu