En off
Les confidentiels sur les cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
01.09.2017 à 15 H 45 • Mis à jour le 05.09.2017 à 14 H 12
Par
Affaires

Grand et petit business claniques au RNI

Une rentrée sous le signe des affaires pour le parti dirigé par Aziz Akhannouch. Un important contrat de révision de la stratégie touristique a été confié par Lamia Boutaleb à une nouvelle entité fraichement créée par son collègue au conseil national, Hassan Belkhayat. Par ailleurs, le maire RNI Yassir Kandil loue les terres agricoles de sa propre commune d'El Mechrek dans la région d’El Jadida…

Deux informations révélées par Maghreb Confidentiel font état d’une rentrée politique au sein du RNI sous le signe des affaires.


La première concerne le département du tourisme, qui sous la houlette de la secrétaire d’Etat, Lamia Boutaleb a retenu Southbridge A&I pour une mission de révision de la Vision 2020 qui peine, depuis son lancement par le conseiller royal Yassir Zenagui, à atteindre ses objectifs.


La lettre confidentielle souligne que cette société de conseil, a été fondé par Hassan Belkhayat, parent de l’homme d’affaires Moncef Belkhayat, ex-ministre de la Jeunesse et des Sports, a décroché « ce contrat majeur ». Celui-ci avait rejoint en mai dernier le bureau politique du RNI, dirigé par le ministre de l’agriculture et patron d’Akwa Holding Aziz Akhannouch, aux côtés de Moncef Belkhayat (Dislog) et de… Lamia Boutaleb.


6 avril 2017 à Rabat. Lamia Boutaleb, secrétaire d'Etat au Tourisme à son investiture aux côtés de Mohamed Sajid, son ministre de tutelle. MAP


Il se trouve qu’au-delà ces liens politiques, la société choisie qui s’appuiera pour cette mission sur Amine Tazi-Riffi, (ex-directeur du bureau suisse de McKinsey, qui avait déjà planché en 2001 sur la première version du Plan Azur s’étant soldée par l’échec de la mise en route du chapelet de stations balnéaires à l’horizon 2013), est toute récente.


Selon les informations obtenues par Le Desk, Southbridge A&I, dotée d’un capital de 2,1 millions de dirhams, a été immatriculée au registre du commerce le 26 mai 2017, soit une semaine après l’entrée de son fondateur, associé unique et gérant, au bureau politique du RNI.


Seconde affaire qui concerne le RNI, “parti du sérieux” , selon la formule de son chef : Yassir Kandil, président de la commune d’El Mechrek (province d’El Jadida) qui avait succédé en 2016 à son père Abdelkader Kandil (lui aussi membre du RNI), élu à la Chambre des représentants après trois décennies à la tête de la mairie, s’est associé à Ahmed Kabil et Jamal Abderrahamane pour constituer le 20 juillet dernier la société Akmat, au capital de 100 000 dirhams. Cette dernière est dédiée à la location et l’exploitation de terrains agricoles… dans la même commune d’El Mechrek.


DISCLAIMER : Le ministère du Tourisme a réagi à l’information diffusée par Maghreb Confidentiel dans une mise au point que nous reprenons ci-après. 

Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu