S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
03.02.2023 à 13 H 39 • Mis à jour le 03.02.2023 à 13 H 39
Par
Maritime

La Méridionale du groupe Stef détourne l’escale à Barcelone pour se focaliser sur Tanger-Marseille

La Méridionale, branche maritime du leader européen de la logistique réfrigérée, Stef, met fin à plus d'une année d'incertitudes en recentrant son programme sur Marseille, apprend-on.


Lancée en décembre 2020, la ligne maritime reliant Marseille à Tanger, n'a pas tardé à déchanter face au taux de remplissage moyen enregistré en 2021. La cargaison ne représentait que 14 % alors que la capacité totale de passagers n'a été satisfaite qu'à 21 %.


En octobre 2022, la filiale décide d'ajouter une escale à Barcelone afin de rentabiliser au mieux les trajets. Cependant, cette liaison maritime s'est soldée en trou financier pour le groupe Stef, qui décide désormais de recentrer l'activité vers Marseille.


En effet, en 2021, la filiale maritime a connu une perte opérationnelle de 19 millions d'euros. À elle seule, la ligne passant par Marseille, Barcelone et Tanger était la principale cause de cette perte.


Pour ne rien arranger à la situation, les salariés ont multiplié les grèves, notamment contre l'arrivée récente du nouveau directeur général, Guillaume de Feydeau. Ce dernier entend bien restructurer la filiale. L'une des premières décisions prises a été de se séparer de l'un de ses quatre navires, le Pelagos, afin de réduire de moitié sa ligne tangéroise.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu