En off
Les confidentiels sur les cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
16.04.2018 à 22 H 46 • Mis à jour le 16.04.2018 à 22 H 47
Par
Afrique de l'Ouest

Le Sommet de la Cedeao à Lomé a fait l’impasse sur la candidature marocaine

Les chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), réunis le 14 avril 2018, à Lomé, au Togo, à l’occasion d’un sommet extraordinaire à huis clos, ont pris une série de décisions à caractère politique, économique et sécuritaire, mais n’ont pas évoqué dans leur déclaration finale la candidature du Maroc à l’adhésion à l’ensemble ouest-africain.


La Cedeao a décidé d’une feuille de route consécutive à la médiation engagée dans la situation interne en Guinée-Bissau marquée par la nomination d’Aristide Gomes comme Premier ministre de consensus, la prorogation du mandat de la Mission de la Cedeao en Guinée-Bissau (ECOMIB) jusqu’au 30 juin 2018.


La situation sociopolitique au Togo pour laquelle le président ghanéen, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, travaille à la résolution pacifique des tensions sociopolitiques auxquelles ce pays est confronté depuis août 2017 a été aussi au centre des préoccupations. Akufo-Addo et Alpha Condé ont été désignés en qualité de facilitateurs de la Cedeao pour aider le gouvernement et les acteurs politiques togolais vers une transition démocratique.


Concernant la situation en Gambie, les chefs d’Etat et de gouvernement ont demandé à la Commission de la Cedeao de prendre les mesures pour intégrer les forces présentes dans le pays au sein de la Mission de la Cedeao en Gambie (ECOMIG).


Toujours au plan politique, les chefs d’Etat ouest-africains ont salué le bon déroulement des élections générales en Sierra Leone les 7 et 31 mars 2018, et la transmission du pouvoir à Julius Maada Bio.


Les autres décisions de ce sommet extraordinaire portent sur la famine dans le Sahel et la lutte contre le terrorisme.

Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu