logo du site ledesk
En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
25.06.2022 à 18 H 18 • Mis à jour le 18.07.2022 à 10 H 04
Par
Exploration

Les détails du rachat de SDX Energy par le Canadien Tenaz Energy Corp

Après avoir annoncé des pertes conséquentes, la junior britannique, SDX Energy qui détient des permis d'exploitation gazière au Maroc, devrait bientôt être rachetée par le Canadien Tenaz Energy Corp. Les détails de la transaction

L'information, communiquée par le Canadien Tenaz Energy Corp en mai dernier, était jusque là passée inaperçue : le rachat de la junior britannique SDX Energy par la société énergétique basée à Calgary, cotée en bourse et anciennement connue sous le nom de Altura Energy Inc.


En mars dernier, SDX Energy avait annoncé des pertes conséquentes au Maroc et en Egypte, en raison de retards dans ses forages et des coûts d'exploration ayant presque triplé. Les pertes nettes s’élevaient à 24 millions de dollars en 2019, contre une perte de 2,1 millions de dollars en 2020. De plus, SDX avait enregistré des dépréciations de 9,5 M au cours de la période liée à ses projets Disouq Sud en Egypte et Lalla Mimouna Nord au Maroc, où les problèmes de performance de l'entreprise avaient affecté la mobilisation d'équipements et de personnel.


SDX détient, pour rappel, au Maroc, une participation directe de 74 % dans quatre concessions de développement/production, toutes situées dans le bassin du Gharb. En plus de Lalla Mimouna, SDX Energy détient aussi les permis de Sebou Central et de Gharb Occidental, constituant la zone de principale de la junior, mais également la licence d'exploitation Moula Bouchta Ouest, obtenue en 2019 et s'étalant sur une période de huit ans. SDX avait aussi annoncé, avec l'ONHYM, le dépôt d'une demande de prorogation pour la période complémentaire du permis de recherche Rharb occidental.


Au Maroc, le Conseil de la concurrence vient de publier un communiqué annonçant avoir été notifié de l'opération d'acquisition du contrôle exclusif en question. L'institution précise que Tenaz Energy Corp souhaite acquérir les actions de la société SDX Energy par le biais d'un scheme implmentation arrangement de droit anglais, sans pour autant fournir de détails supplémentaires. L'opération consiste plus précisément en une combaination of shares au sens du droit anglais, fait-on savoir.


La communication ajoute que les deux groupes entendent solidifier leur expertise technique et d'étendre la présence de Tenaz sur le marché international, notamment au niveau du marché marocain, fait-on savoir, sans plus.


D'après des sources consultées par Le Desk, l'opération portera sur l'acquisition de la totalité du capital social émis de SDX Energy. Une assemblée des actionnaires est par ailleurs prévue fin juillet ou début juillet, afin que Tenaz Energy Corp approuve l'opération. Pour sa part, la réunion des actionnaires de SDX Energy est prévue en juillet.


On indique par ailleurs que dans le cadre de la transaction, les actionnaires de SDX recevront 0,075 action ordinaire de Tenaz pour chaque action SDX détenue, valorisant SDX à 34,3 millions de dollars, sur la base du cours de clôture des actions Tenaz du 24 mai dernier. Ce qui représente une prime de 28 % par rapport au cours de clôture des actions de SDX à la même date.


Dans sa communication, le Canadien précise qu'il se concentre sur l'acquisition et le développement durable d'actifs pétroliers et gaziers internationaux, alors que SDX possède des actifs de production en Egypte et au Maroc, adaptés à la stratégie de Tenaz qui porte un intérêt pour ces deux pays. Pour le Maroc, on souligne qu'il bénéficie d'un environnement fiscal favorable avec une demande locale de gaz naturel qui fournit un marché prêt pour la production nationale.


Afin de mener la transaction de bout en bout, Tenaz a enrôlé, en tant que seul conseiller financier, la banque d'investissement britannique finnCap. En guise de cabinets d'avocats, Tenaz a retenu Toorys LLP et Watson, Farley and Williams, tandis que N.M Rothschild, Sonds and CO ont conseillé financièrement SDX. Pour les conseillers juridiques de SDX, Blakes LLP et BCLP avaient été recrutés.



©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu