En off
Les confidentiels sur les cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
23.03.2017 à 20 H 10 • Mis à jour le 23.03.2017 à 20 H 10
Par
Ligue arabe

Mohammed VI présent au Sommet arabe d’Amman fin mars ?

Selon une sources diplomatique consultée par Le Desk, le souverain hachémite Abdallah II de Jordanie en visite officielle au Maroc, aurait reçu une réponse “personnelle et favorable”  du roi Mohammed VI suite à son invitation à participer au prochain sommet arabe. Début janvier, la MAP avait précisé l’objet de l’audience accordée par Mohammed VI à Nasser Judeh, vice-premier ministre jordanien, ministre des Affaires étrangères et des Expatriés : l’émissaire était porteur d’un message d’invitation du roi Abdallah II au souverain pour assister au conclave de la Ligue Arabe, prévu les 28 et 29 mars à Amman, ma la position de Mohammed VI était pour le moins incertaine. “Le déplacement d’Abdallah II en personne aurait pesé” , croit savoir la source. En février 2016, sur instruction royale, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération Salaheddine Mezouar, avait informé le secrétaire général de la Ligue des Etats arabes, Nabil Al Arabi, de la décision du Maroc de céder son droit d’organiser une session ordinaire du Sommet arabe devant se tenir en avril de la même année à Marrakech. «  Le Sommet arabe ne peut être une fin en soi ou devenir une simple réunion de circonstance. Les conditions objectives pour garantir le succès d’un sommet arabe, à même de prendre des décisions à la hauteur de la situation et des aspirations des peuples arabes, ne sont pas réunies », avait souligne un communiqué du ministère relayé par la MAP. Nouakchott avait alors remplacé le Maroc au pied levé dans des conditions quelque peu chaotiques.

Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu