En off
Les confidentiels sur les cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
23.03.2017 à 19 H 28 • Mis à jour le 23.03.2017 à 19 H 28
Par
Gouvernement

Saadeddine El Otmani dans les petits papiers du Palais ?

el-otmani-palais

Le nouveau chef du gouvernement a terminé son premier round de consultations avec les formations politiques susceptibles de participer à sa future coalition. Dans un communiqué au ton lisse, diffusé ce 23 mars, le PJD, par la voie de son secrétariat général, marque son soutien “à la gestion des négociations en vue de former un gouvernement fort et homogène, qui bénéficiera de la confiance de SM Le Roi et qui sera capable de poursuivre les réformes et de répondre aux attentes des citoyens” , compte tenu du cadre “positif et constructif”  dans lequel se déroulent les tractations . La plupart des observateurs ont retenu l’absence totale d’aspérités dans le discours de Saadeddine El Otmani et le ton laconique de ce communiqué émanant d’un secrétariat général présidé par Abdelilah Benkirane, désormais mutique. “Le message est on ne peut plus clair, s’agissant pour le contenu de ce message du plus petit dénominateur commun entre les postures des deux hommes” , explique une source proche du PJD. “L’essentiel étant maintenant d’accélérer le processus jusqu’à son terme” . Autre signe des temps, l’interview donnée par El Otmani pour sa première sortie à un média de langue étrangère. Il a répondu par de simples banalités au Correo Diplomatico, média marginal tenu par Jose-Luis Navazo, un ancien militaire espagnol anti-islamiste, marié à une marocaine et qui vit entre l’enclave de Ceuta et Tétouan…A noter que les canaux de communication du PJD n’en ont pas fait état… 


Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu