logo du site ledesk
En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
18.01.2022 à 15 H 52 • Mis à jour le 18.01.2022 à 15 H 57
Par
Fait divers

Le meurtrier de Tiznit est « connu pour ses troubles psychiques », selon l’enquête

L’homme, âgé de 31 ans, auteur du meurtre d’une Française de 79 ans sur un marché de Tiznit, et arrêté par la police à Agadir, a, selon des sources proches de l’enquête consultées par Le Desk de « graves antécédents psychiatriques ».


Ali B. avait été admis dans un hôpital psychiatrique du 25 septembre au 25 octobre 2021.

 

De plus, « connu pour ses troubles psychiques, il compte une tentative de suicide en 2012, par défenestration, au domicile parental à Bouizkaren », assurent ces mêmes sources qui indiquent que la perquisition à son domicile a permis la saisie de « 13 ordonnances étayant son déséquilibre mental et lui prescrivant des neuro-psychotropes et des antidépresseurs qu’il a pris l’habitude de prendre depuis années ». Et d’ajouter que « lors de son interrogatoire, le mis en cause tenait des propos incohérents exprimant son instabilité psychique ».


Jusqu’ici des investigations étaient menées Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) pour déterminer les motifs de son acte. Une enquête judiciaire avait été ouverte samedi afin d’interpeller un « suspect présumé dans une affaire de coups et blessures à l’aide de l’arme blanche, ayant entraîné la mort d’une ressortissante étrangère ».

 

Le parquet antiterroriste avait été saisi dans cette affaire avait rapporté une source officielle à l’agence espagnole EFE. La source avait précisé que le procureur général près la cour d’appel de Rabat, spécialisé en matière de terrorisme, avait mandaté le Bureau central des enquêtes judiciaires (BCIJ, service antiterroriste) pour instruire l’affaire.


Selon les données préliminaires de cette enquête ouverte le 15 janvier, le suspect a causé la mort de la victime qui résidait dans un camping « à l’aide d’un objet tranchant alors qu’elle se trouvait au marché municipal de Tiznit », a indiqué la DGSN. « L’hypothèse d’une agression pour vol », avait été évoquée puis abandonnée.


Par ailleurs, le suspect « a été arrêté après avoir tenté d’agresser physiquement les clients d’un café sur la côte d’Agadir, dont une victime belge qui a été transportée à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu