En off
Les confidentiels sur les cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
20.06.2019 à 11 H 56 • Mis à jour le 20.06.2019 à 11 H 56
Par
Affaires

Omar Belmamoun révoqué de la présidence de Broosktone Partners Morocco

La firme Brookstone Partners annonce la révocation de Omar Belmamoun de ses fonctions de Président-Directeur Général de sa filiale marocaine, la société Brookstone Partners Morocco

Le litige opposant Omar Belmamoun et son associé américain dans la société Brookstone Partners Morocco connait un nouveau développement, cette fois-ci à la faveur de ce dernier, assisté par son conseil juridique Laila Slassi du cabinet Afrique Advisors (Mayer Brown).


Comme annoncé par cette dernière dans une déclaration au Desk en réaction aux plaintes qui la visent au pénal à Casablanca et devant la Commission déontologique de l’Ordre des avocats de Paris initiées par Belmamoun, Brookstone Partners annonce la révocation de Omar Belmamoun de ses fonctions de Président-Directeur Général de sa filiale marocaine, la société Brookstone Partners Morocco.


La décision de révocation a été prise lors de l’assemblée générale ordinaire de la société, tenue le 20 mai 2019 à Casablanca est motivée par « les fautes de gestion ayant entaché le mandat de Omar Belmamoun », avance le communiqué de l’entreprise. C’est, pour rappel le procès-verbal de cette même assemblée qui avait été contesté par Belmamoun et motivé ses actions en justice contre Michael Toporek et Laila Slassi.


L’assemblée générale s’est déroulée en présence de Omar Belmamoun et de son associé américain Michael Toporek, représentants des actionnaires, assistés de trois huissiers de justice, d’un traducteur assermenté et de deux conseils juridiques.


Le procès-verbal de ladite assemblée générale, accompagné de deux procès-verbaux établis par les huissiers de justice a fait l’objet des formalités d’enregistrement auprès du greffe du Tribunal de Commerce de Casablanca actant la révocation de Omar Belmamoun de manière effective, poursuit le texte qui joint les documents .


En application de cette décision, Omar Belmamoun n’est désormais plus Administrateur et Président-Directeur Général de la société Brookstone Partners Morocco.


« Brookstone Partners réitère sa volonté d’œuvrer de manière sereine à la gestion de ses participations dans ses filiales marocaines. Par le présent communiqué, Brookstone Partners témoigne son entière confiance envers ses conseils juridiques en raison de leur professionnalisme », conclut le communiqué.


Contacté par Le Desk, Omar Belmamoun qualifie cette décision de « ridicule ». « Je détiens 50 % de Broosktone Partners Morocco. Ma révocation est impossible. Le Registre de Commerce produit par Laila Slassi et Michael Toporek est une aberration juridique car il n’y as pas de Président Directeur General sur le registre. Mattew Lipman et Michael Toporek figurent dans le registre de commerce alors qu’ils ont démissionné le 9 avril de leur postes d’administrateurs et de Directeur Général Délégué », argumente-t-il-t-il.


« Les plaintes au pénal déposées pour faux et usage de faux contre Laila Slassi et Michael Toporek seront suivies par une action en référé qui sera déposée demain matin », tient-il à annoncer.


« Laila Slassi et Michael Toporek encourent des peines de prisons pour ces actes graves », estime-t-il.

Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu