En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
07.03.2017 à 18 H 59 • Mis à jour le 07.03.2017 à 19 H 01
Par
Sahara

Une « expédition patriotique » forcée à rebrousser chemin à Guerguerat

Mohamed Réda Taoujni, accompagné de sept membres de l’Association Sahara Marocain (ASM) dont il est le principal promoteur, ont tenté hier de traverser le corridor de la zone de Guerguerat menant à la Mauritanie à bord d’un van aux couleurs du Maroc et de la Mauritanie. Le collectif avait pour ambition de rallier Nouadhibou pour y sceller avec une ONG locale un partenariat culturel et de loisirs, selon ses dires. Taoujni a cependant du rebrousser chemin. « Nous avons été informé que le Polisario avait préparé une action dangereuse à notre encontre qui surviendrait au cœur de la zone tampon », a-t-il affirmé, soulignant avoir reçu une cinquantaine de menaces via les réseaux sociaux, mais aussi sur son téléphone portables, qu’il a « immédiatement transmises à la Minurso ». Taoujni dit avoir été alerté par un gradé des FAR en poste au point de passage de Guerguerat d’un traquenard en préparation visant son véhicule et ses occupants s’il s’avisait à s’aventurer dans le no man’s land désormais sous contrôle du Polisario. Durant son retour à Boujdour, puis à Dakhla son équipe a été systématiquement prise pour cible par des inconnus qui l’ont, dit-il, même caillassé et posté sur Facebook des images de leur van. « Ce n’est que partie remise » a déclaré Taoujni, décidé à retenter l’expérience. D’ici-là, ce sont les Mauritaniens qui feront le déplacement en sens inverse… 


Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu