En off
Les confidentiels sur les cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
07.09.2018 à 17 H 34 • Mis à jour le 07.09.2018 à 17 H 36
Par
Sahara

Minurso: le rapport de Colin Stewart attendu au 28 septembre

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a fixé au 28 septembre la date butoir de remise par Colin Stewart, chef de la mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (Minurso), de son rapport faisant le point sur ses activités.


La 5ème commission de l’Assemblée générale des Nations Unies avait approuvé au 30 juin le budget de fonctionnement de la Minurso pour l’exercice 2018-19 à hauteur de 52,3 millions de dollars. A noter qu’Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU avait requis dans son rapport sur la situation au Sahara Occidental une rallonge de 1,5 million de dollars pour notamment acquérir un 3ème hélicoptère et des véhicules tout-terrain afin de mieux sécuriser les déplacements de la mission de maintien de la paix onusienne à l’est du berm de défense marocain qui avait connu une série de tensions entre le royaume et le Polisario. Le mandat de la Minurso avait été fixé à 6 mois au lieu d’un an lors du dernier vote au Conseil de sécurité.


Cet important rapport servira à la communauté internationale à se prononcer sur le maintien ou pas de la mission des Casques bleus au Sahara Occidental. Les Etats-Unis ont pour leur part exigé que des négociations directes entre les belligérants du conflit débutent avant fin 2018 comme l’a souhaité par ailleurs l’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU, Horst Köhler.


Dans ce cadre, les quinze membres du Conseil de sécurité devront statuer courant octobre de la prolongation de six mois supplémentaires du mandat de la Minurso.

Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu